Les pommes de terre de Noirmoutier (part 2)

Après le 1er épisode, je reviens vous parler de mon séjour sur l'île de Noirmoutier autour de la pomme de terre Primeur. 
les pommes de terre en mode "test" dans un champ variétal"


Les cultivateurs de pommes de terre autrement appelés "obtenteurs"  recherchent sans cesse de nouvelles variétés de pommes de terre. Parmi les pommes de terre les plus connues, vous avez la bonnotte (la plus connue) mais aussi la Sirtéma (elle est ronde, sa chair est blanche et elle a un petit goût de noisette très agréable), la Lady Christ'L (elle est longue, sa chair est pâle, sa robe est lisse et dorée), l'Esméralda (possède un parfum iodé unique).

une variété de pommes de terre sur le champ variétal (la plantation a lieu dès le mois de février), les pommes de terre n'ont pas de nom mais seulement un numéro à ce stade
Une fleur de pomme de terre
Trois mois plus tard on procède à un échantillonnage : on récolte 6 pieds "test" qu'on évalue. Tout est apprécié : la grosseur des pommes de terre, le nombre de tubercules par pied, leur résistance et leur saveur bien entendu!
Un champ de pommes de terre
Ces tracteurs déterrent les pommes de terre, elles vont ensuite sur un tapis roulant où un employé de la coopérative agricole les trie. Les plus petites ou les pommes de terre vertes sont jetées. La qualité des pommes de terre est le critère le plus important : elles doivent être parfaites pour pouvoir être venues.
Le tri des pommes de terre (sur l'ïle on privilégie les tubercules de petits et moyens calibres)
Après la récolte, direction l'emballage...
L'emballage
Près de 300 tonnes de pommes de terre sont emballées par jour...destination finale : le primeur
Dans le dernier épisode de mon séjour à Noirmoutier, vous trouverez des recettes à base de ces fameuses pommes de terre de Noirmoutier, restez connectés!

1 commentaire: